#BIAM3 Semaine 2 Biennale d’Art Mural Report Photo

Pendant cette semaine, quatre murs ont été réalisé par un parisien (Popay) et des artistes locaux.

L’artiste Popay incruste un îlot de couleur au milieu du campus de Lille 3 à Villeneuve d’Ascq.

Opoil réalise son plus gros mur à Pont-de-Bois (Villeneuve d’Ascq) sur un des murs vierges de la salle de sport du Blason où Psychoze avait réalisé sa fresque en 2015.

Poisson réalise sa plus grosse pièce à Saint André

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le crew roubaisien SA ont réalisé un gros pignon au « petit terrain » prêt de la bourse du travail à Lille-Fives.

#BIAM3 Semaine1 Biennale d’Art Mural Report Photo

La première semaine de la 3e édition de la Biennale d’Art Mural organisée par le Collectif Renart s’est déroulée à Denain et Wavrechain sous Denain. Quatre murs ont été réalisé :

 

L’iranienne Yosra Mojtahedi:

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Olga Axelopoulou, originaire de Grèce et vivant à Istanbul :

 

Mary Limonade du collectif Wanderlust :

 

Fresque collective du Collectif Renart sur la salle de basket de Wavrechain et atelier participatif :

Photos : Lucas Takerkart

Vidéo Graffiti Sénégal – Set Ci Diamuu Yallah La Bokk

Le Festigraff est un des plus gros festival de graffiti d’Afrique de l’Ouest. Nous avons suivi pendant l’édition 2015 (Festigraff 6), la réalisation d’une fresque collective. Les graffeurs venant d’un peu partout sur la planète ont ainsi peints un proverbe Wolof « Set Ci Diamuu Yallah La Bokk » signifiant « La propreté est un don de dieu ».

On retrouve entre autres les artistes Marko93, Vinie, Bankslave, Doctor Mario, Nadia Seika, Stone, Eldo, Diem, Weino, Ozas…

Le film réalisé par Lucas Takerkart a été sélectionné à l’Urban Film Festival dans la partie documentaire. Les musiques sont de SAMIONE.

#BIG7 – Battle International de Graffiti – Lille – Le Film

La septième édition du BIG organisée par l’association Epsilone avait comme jury : Slider (Bandits crew – Germany), BR (Fleshbeck crew – Brazil), Dizer (GT – 156 – UV – TPK – CP5 – VMD – UB – France).

Ils ont dû déterminer trois finalistes sur les 16 participants : Moner, Kaes, Check, Les Gens, Tizer, Korsé, Sawer, Yako, Uzee, Mata, Magik, Remon, Sar, Dany boy, Hoer, Peno.

Le vainqueur de cette 7e édition est Moner, le deuxième Kaes et le troisième Check.

Retrouvez les différentes épreuves ainsi que la fresque du jury sur cette vidéo réalisée par Lucas Takerkart et post-produite par Thomas Dadoun :

Biennale Internationale d’Art Mural – Le Film –

Réalisation, images et montage : LucasTakerkart
Images additionnelles : Naïm Aouaichia
Musiques et Habillages : Samione (Terroir Prod)
Habillages additionnels : Thomas Dadoun (L’oeil et la Lune)
Son : Jesse James Rosquin (Studio Apollon XIII)
Production : Cultur’All/Collectif Renart
Merci à Jérémie Lenoir (Foniké) pour les conseils

Vidéo Block Party Calais

On  a retrouvé l’esprit originel des sounds sytems en posant des enceintes, du funk, des instrus et un micro ouvert au milieu d’un bidon ville français de plusieurs milliers de personnes.

Des dizaines de nationalités sont réunis sur ce petit espace et  nous ne nous comprenons pas forcément à travers la langue. Mais les gens présents ont échangé quelque chose de fort. Au delà de manger et d’être au chaud, les femmes et les hommes ont besoin de créer et de s’échapper de leur quotidien. La musique en est un moyen.

Le Hip Hop est universel, il s’est répandu sur la planète en se foutant royalement des frontières…

19/09/2015 Calais #MoreThanAMigrant

 

Petit Syrien 3

Calais 19/09/2015 photo : Underwill

 

Une journée de solidarité s’est tenue le 19 septembre 2015 à Calais. En plus des nombreuses prises de paroles publiques et des animations organisées par les associations, le chanteur Charlie Winston a donné un concert improvisé.

Charlie Winston                                          Calais 19/09/2015 photo : Underwill

Un mur symbolique a également été érigé et recouvert de graffiti. On peut y lire des écritures du mode entier et de nombreuses zones de guerre d’où viennent les réfugiés : Kurdistan, Darfour, Irak, Syrie…

Après cette manifestation nous avons accompagné l’association ALEDS qui collecte et distribue régulièrement de la nourriture aux exilés à Lille et à Calais :

Ce qui est frappant dans ce ghetto français aux portes de Calais, c’est la mobilisation de la société civile. Alors qu’on n’aperçoit les pouvoirs publics qu’au travers des barbelés et des cars de CRS, une impressionnante chaîne de solidarité se met en place pour répondre aux manquements de l’état. En effet, des  ONG, des associations chrétiennes, musulmanes, laïques, des particuliers contribuent comme ils peuvent à améliorer le quotidien des exilés.