Lucas Takerkart

pixo

Fils d’un prof d’histoire collectionneur de Black Music investit dans le djaying et les radios locales depuis le début des années 80, Lucas Takerkart s’est rapidement investit dans le milieu des Sounds Systems puis du Hip Hop de la métropole lilloise.

 

Il réalise son premier documentaire en 2009 en s’intéressant aux marges urbaines et aux collectifs qui investissent ces friches à Lille, Amiens et Lisbonne et fonde Cultur’All après un master en développement local et en entrepreneuriat social et solidaire.

Depuis il coordonne l’activité de l’association, produit des compilations et réalise clips, documentaires et toutes sortes de vidéos. Il travaille actuellement à la réalisation d’un web documentaire sur le graffiti dans la région Nord-Pas-de-Calais intitulé « Géograffiti, un autre visage du Nord ».

Pixo SP

Photos : Lucas Takerkart retouchée par M-A Martel : Deux visages du graffiti, une fresque et un immeuble entièrement vandalisé à São Paulo

 

Terroir Prod

TERROIR LOGO

https://www.facebook.com/TerroirProductions

Collectif musicale et artistique issu des cultures urbaines, Terroir Prod est composé d’une dizaine d’artistes autour notamment des compilation « Terroir Tape ». Vous pouvez écouter et télécharger la première ici : http://terroirproductions.bandcamp.com/album/terroir-tape

La prochaine Terroir Tape est en cours de production, vous pourrez y retrouver ne nombreux artistes sur des productions de Samione et TchernoLille.

 

Clip Ecriture lourde

Thomas Dadoun

Présentation de l’auteur
Thomas Dadoun / www.loeil-et-la-lune.fr

Monteur de formation, et cadreur/réalisateur autodidacte depuis 5 ans, Thomas
Dadoun crée en 2012, «L’Oeil et la Lune », son auto-entreprise de production
audiovisuelle et de prestation de service à Lille.

Formé en université de Cinéma (Lille 3) puis en BTS Audiovisuel à l’INA, il a cumulé
les emplois dans divers domaines de l’audiovisuel pendant 5 ans: cadrage, réalisation, écriture de reportages, post-production, majoritairement dans des boites de productions et web-tv d’institutions publiques (2 ans sur des reportages culturels et sociaux au sein du Conseil général du Val-de-Marne).
Malgré un emploi du temps parfois chargé, il a continué à se dédier à des projets
personnels: clips, courts-métrages.

Mais c’est avec son récent passage au statut d’auto-entrepreneur, correspondant à la fois à une maturité professionnelle et à l’envie d’un cadre permettant le développement de projets personnels, que le projet Post-scriptum a vu le jour.
Ce projet est né de sa passion pour les cultures alternatives et urbaines : Rap, Street Art, Deejaying etc…

C’est aussi depuis cette installation en indépendant qu’il a rejoint les rangs de
l’association Cultur’All, pour y développer la partie vidéo au travers de la réalisation de clips, de captations de concerts et autres prestations.
A long terme, son objectif au sein de l’association est aussi de lancer la créations d’ateliers et formations gravitant autour du domaine de l’audiovisuel.

Frédéric Chauvain, aquarelliste

Ma philosophie et technique…

Dans la pensée collective,l’aquarelle est souvent considérée comme un matériau classique, que l’on utilise la plupart du temps pour illustrer des paysages ou des marines. On a souvent cette image du  peintre contemplatif, posé là devant une grande étendue d’eau avec son chapeau de paille sur la tête.

1456980_10202585143934768_1100669071_n Moi je la travaille soit de façon posé devant ma toile en atelier et très souvent également en mouvement en qualité de live painter devant un concert de musique électro,funk ou encore jazz …

Mon  inspiration vient des rythmes saccadés de la musique que je  retranscris  par des projections d’eau sur la toile auxquelles j’ajoute ensuite de la couleur. Je laisse mes mains guidées par mon esprit et mon inspiration ordonner et dans le même mouvement désordonner la couleur pour une finalité très instinctive et très agréable à l’?il. L’?il est soumis à des lignes qu’il n’a pas l’habitude de voir, des formes plus ou moins perceptibles dictées par l’aquarelle mais surtout par le geste.

 

Je suis aussi happé par l’intériorité des corps, leurs fragilités, ce que j’appelle  les « nus carapaces »et très récemment corps mécaniques. Le corps est dévoilé mais c’est au-delà qu’il faut chercher, dans leur fonctionnement et leur mécanisme.

 

Récemment mis à jour3

 

1477472_10202585143214750_834402520_nC’est ainsi que lors de mes performances, mon inspiration se met en marche au rythme de la musique faisant fusion avec elle pour retracer un deuxième chemin de lecture complémentaire au premier interprété par les artistes.

Je suis également performer depuis 6 ans en body painting, ou les corps se transforment s’embellissent se métamorphosent que ce soit d’un corset dentelé d’un soir,  ou encore un visage sortie tout droit d’un carnaval vénitien avec bien entendu  des couleurs naturelle pour la peau.

 

Mon  parcours

Je fais partie du collectif du 59 Rivoli sur paris, y suis resté 6 mois en résidence où j’ai pu exposer et créer sur place. Performer sur paris, j’ai remporté un concours international de street art regroupant plus de 500 artistes en me mesurant aux meilleurs gaffeurs, performer américain. J’ai fait des prestations sur paris en tant que performer notamment au baiser salé, au 59 rivoli, lors des nuits blanches à paris ainsi qu’en province. J’ai également remporté des concours de peinture comme celui de saint Malo, premier ex aequo au Solidor 2008, premier au concours international de Châteauroux, Gargilesse, et de nombreux autres concours régionaux, tout récemment en 2013 vainqueur de battles live painting en direct sur youtube via une web cam contre des artistes du monde entier.

Ma peinture est sauvage comme peut l’être l’aquarelle, fuyante, imprévisible dictée par le mouvement de l’eau et domptée par ma gestuelle assurée.

Lien de ma finale art battles :