Deuxième attaque à l’extincteur de peinture sur le Flow et la gendarmerie

IMG_4180

 

La semaine dernière, le Flow a subi une nouvelle attaque à l’extincteur de peinture. Alors que nous prenions des photos devant, son directeur est venu échanger quelques mots avec nous, informellement, autour d’une cigarette. « On doit attendre longtemps avant que les services de nettoyage interviennent. Je suis obligé d’aller porter plainte à chaque fois pour les assurances. Ce sont les DMP qui ont fait le coup. Ils se trompent de cible ».

 

La même nuit, la gendarmerie boulevard Louis XIV se fait également recouvrir de peinture.  Un article dans 20 minutes y fait référence et émet une hypothèse complètement farfelue : « cet acte de vandalisme intervient trois ans, presque jour pour jour, après que Dominique Strauss-Kahn a été entendu dans les locaux de cette même gendarmerie dans le cadre de l’affaire du Carlton. » Le « journaliste » n’a pas dû traverser le trottoir pour voir l’immense « ACAB » (« All Cops Are Bastards ») sur la maison murée juste en face de la gendarmerie.

Il y a deux mois, alors que nous tournions notre prochain web documentaire « Géograffiti, un autre visage du Nord », nous étions tombés sur une tentative ratée d’évacuation de cet ancien squat par les forces de l’ordre. En réaction aux inepties lues dans 20 minutes, nous avons monté ce petit reportage : non DSK n’a rien à voir dans les attaques à l’extincteur de peinture sur la Métropole lilloise.

 

Récit de l’évacuation : https://fr.squat.net/2015/02/10/lille-recit-dune-petite-victoire-face-a-la-police-a-la-mangouste/

En fouillant un peu : http://lesazas.org/2015/03/25/lille-attaque-a-la-peinture-contre-la-gentrification-et-les-expulsions/

Article de 20 minutes : http://www.20minutes.fr/lille/1570119-20150324-lille-facade-gendarmerie-repeinte-rose

Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *