Le défilé WECCO 3 s’est tenu le samedi 16 novembre au nouveau lieu. Nous sommes fier.e.s d’avoir réussis à partager avec les nombreuses personnes présentes, les créations et l’esprit de ce concept d’échange autour de la mode entre Lille et le Sénégal. Pendant deux semaines les designers Dimitri Vincent Petit, Lamine Wade, Marième Lô et Mohamet Thiam, ont collaboré dans plusieurs ateliers afin de proposer 5 créations par couturiers pour le défilé. Les vêtements créés ont été conçus autour des tissus comme le Pagne Tissé et le Wax. Chacun ayant sa spécialité, ils ont pu échanger sur leurs savoir-faire, et dévoiler leurs créations qui ont reçu un accueil très chaleureux de la part du public. Pour en savoir plus sur les designers, nous vous proposons de retrouver le profil détaillé de chacun des artistes ainsi que leurs créations produites pendant Wecco 3.

Lamine Wade

Lamine, couturier réputé originaire de Saint Louis au Sénégal, confectionne ses vêtements depuis 1988. Ayant peu connu son père lui-même tailleur, c’est en redécouvrant son passé qu’il se dirigea vers la couture à la fin de ses études, dans l’atelier de son demi-frère. C’est ici qu’il pratiqua, s’inspira et perfectionna sa technique, pour très vite réaliser plusieurs types de vêtements, avec un intérêt prononcé pour les manteaux.

Adepte du pagne tissé, il détourne à partir de 2004 ce tissu habituellement utilisé lors de cérémonies sous forme de draps pour se couvrir. Il crée alors ses vêtements en le mélangeant avec le lin. Grâce à ce mélange, ses créations gagnent en notoriété et Lamine réussit à organiser son premier défilé en 2007 à l’institut français de Saint Louis.

Depuis lors, il enchaine les défilés et les projets entre le Sénégal et la France, tout en redoublant de créativité à chaque collection. Il conçoit chacune de ses pièces seul, du croquis à la couture. Victime d’un grand succès dans son pays d’origine, il pense maintenant à atteindre une reconnaissance internationale.

Mohamet Thiam

Mohamet est un styliste sénégalais originaire de Dakar. Fort d’une grande reconnaissance en Afrique, il a déjà organisé plusieurs défilés au Sénégal, au Bénin, au Cameroun ainsi que pour le projet WECCO à Lille. Avec une véritable passion pour les costumes et les robes, ses matières de prédilection sont le velours, le lin, le jean et le wax.

 

Il commence la couture en 1992 dans la région de Louga au Sénégal, en apprenant les techniques traditionnelles de cet art aux côtés d’amis de son parrain. Deux ans plus tard il repart pour Dakar avec l’envie de débuter à créer des vêtements modernes. Il y travaillera avec plusieurs couturiers dont « Laye Diarra Diop », un styliste de renommée internationale. Mohamet étant très inspiré par les créations de Laye, travaillera avec lui pendant six ans. En 2008, il décide de rentrer à Louga pour y établir sa propre activité de couturier et c’est à ce même moment qu’il y organisera son premier défilé. Il pense aujourd’hui à étendre son activité au-delà des frontières et à embaucher des couturiers pour l’épauler et répondre à plus de commandes.

 

Dimitri Vincent Petit

Dimitri est originaire d’Haisnes dans le Pas-de-Calais où il a établi son activité de couturier depuis trois ans. C’est petit qu’il commence à s’adonner à la broderie. Dès le lycée, il entame des études de mode où il développe ses premières créations. Inspiré par les défilés de haute couture de marques comme Dior, la nature, ou bien l’architecture, il a aussi pour référence des coutriers internationaux comme le libanais Elie Saab.

Il réalise ainsi de multiples vêtements comme des robes de soirée et des costumes, avec une affection particulière pour la broderie. Depuis l’ouverture de sa boutique en 2016, il a organisé des défilés en France comme à l’international, à Lille, Cannes, au Maroc ou au Luxembourg.

C’est en participant aux Friperies Solidaires de « La Mode a du Cœur », où des couturiers s’associent pour créer des vêtements vendus à un euro symbolique, qu’il a rencontré l’association Cultur’All pour participer au projet WECCO.

Marième Lô

Marième Lô est une styliste du Nord de la France originaire du Sénégal. Elle y a vécu jusqu’à l’âge de trois ans avant de venir habiter à Lille. Depuis, elle y retourne régulièrement. C’est un pays qui l’inspire et où elle se ressource.

Après un premier stage chez une créatrice très connue au Sénégal, elle comprend que la création textile est quelque chose qu’elle voudra faire toute sa vie. Ses créations mêlent tradition et modernité, coupes occidentales et tissus africains ou street wear et textiles innovants.

En 2015, à Saint-Louis du Sénégal, elle forme les stylistes de l’association N’Dart au modélisme. C’est le départ du projet Wecco qui promeut les échanges autour de la mode entre Lille et Saint-Louis. Pour le défilé Wecco 3, elle a revisité sa tenue phare, le Kimono pour créer deux pièces uniques en pagne tissé ramené lors d’un précédent voyage.

Fermer le menu