Présentation

Cultur’All est une structure de l’économie sociale et solidaire spécialisée dans les cultures urbaines et la production audiovisuelle. Issue d’un collectif musical, nous nous sommes spécialisés dans la vidéo quand nous avons constaté que cet outil était devenue indispensable pour se faire connaître sur la toile. Nous avons d’ailleurs étudié les liens entre les NTIC et le rap indépendant en France dans notre première web-série documentaire Post -scriptum.

Chaque année, nous produisons des dizaines de clips, des vidéos de graffitis, des captations de concert, des shooting photos, des documentaire et des reportages sur l’actualité sociale et culturelle qui intéresse nos membres. Nous sommes partenaires de la Biennale Internationale d’Art Murale pendant laquelle une vingtaine de pignons de façades sont peints à travers la région. Nous sommes également partenaires du Festigraff à Dakar qui est le plus gros festival de graffiti d’Afrique de l’Ouest.

Nous sommes à l’origine de fresques, notamment pour le Secours Populaire, de projets multimédias (3D et autres) par exemple pour le musée d’Ethnologie de Béthune. Nous réalisons également des ateliers avec les centres sociaux et les scolaires.

Nous échangeons et mettons à disposition nos compétences et notre matériel au sein d’un SEL Son et Image. Des ordinateurs, du matériel audio mais également des compétences sont mises à disposition de créateurs qui n’en ont pas forcément les moyens.

Cette mutualisation des moyens de production et des savoir faire favorise les liens, facilite la création ainsi que les échanges réciproques de savoir. Cela amène les membres de l’association à des créations communes, mais aussi à se former mutuellement aux techniques du son et de l’image.

 

IMG_9902

 

La préservation du patrimoine culturel populaire est au cœur de notre projet associatif. Peu prise en compte par les institutions publiques, elle est souvent le fait d’amateurs et de passionnés. Nous travaillons sur des problématiques telles que la conservation des graffitis éphémères et la valorisation des vinyles de collection par le beatmaking.

L’intérêt que nous portons aux fêtes populaires comme le Carnaval de Nothing Hill, celui de Dunkerque, la braderie de Lille, se retrouve dans plusieurs réalisations sonores et visuelles que nous avons produites.

Les commentaires sont clos.